Chinese Carnival


Partagez | 
 

 Koyshi ( Finit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
04/02/2017150
avatar

icon : Inscrit(e) le : 04/02/2017Messages : 15messages rp : 0
04/02/2017150

(#) Sujet: Koyshi ( Finit)   Dim 5 Fév - 21:02
Koyshi Kurai
↳ 20 ans - Japonais - Chinois - 18/04/2077
↳ Dealer- Indépendants - Dealer

↳ regret(s) : Ne pas avoir pû sauver Mitsuki
↳ rêve(s) : Aucun
↳ peurs/phobie : Etre seul
↳ addiction : Drogue ( cannabis)
↳ objet(s) fétiche(s) : Aucun
↳ souvenir(s) le(s) plus cher(s) : Le jour Mitsuki était venue lui parler
↳ projet(s) : Aucun

↳ taille : 1m88
↳ poids : 79kg
↳ maladie : Schizophrénie
↳ allergie : Aucune
↳ particularités physiques : Cicatrice sur le poignet gauche

caractère

Koyshi est une personne en apparence jovial il a toujours ce putain de sourire accroché à son visage, mais cela n’est juste que pour mieux avoir votre confiance. Il ne pense qu’a lui-même et n’hésite pas à manipuler les autres pour parvenir à ses fins. Il est très difficile de savoir à quoi il pense parce que tout simplement ce dernier est atteint de schizophrénie. La voix qui l’entend à une grande emprise sur lui, elle est tout le temps à le critiquer, le rabaisser, lui rappeler que tout le monde la lâcher. Ce qui enclenche chez lui des crises de colères, oui ce dernier perd vite son sang froid lorsqu’il n’a pas sa dose. Accroc aux drogues  ces douceurs comme il aime bien les appeler lui permet de faire taire sa voix, ce qui est un comble car c’est à cause de ces derniers qu’elle est venue. Etant conscient de son physique plutôt agréable le jeune homme aime séduire les jeunes femmes avant de les jeter après avoir fait son affaires. On va dire qu’il a du mal à s’attacher à quelqu’un et ce le refuse pour la simple et bonne raison que même s’il ne veut pas ce l’avouer il est conscient de son problème de santé mental. Fragile psychologiquement le jeune homme est à la fois un manipulateur ( ce que j’ai dis précédemment) mais quelqu’un de très facile à manipuler, il suffit d’avoir sa confiance et de lui dire qu’on l’aime, car au fond c’est seulement ce qui cherche quelqu’un qui l’aime et qui l’aidera à aller mieux. Souffrant d’un manque d’affection il ferait n’importe quoi pour son meilleur ami Hiroma qu’il considère comme son frère, il veut que lui reconnaisse sa valeur et qu’il le rassure sur le fait qu’il n’est pas inutile. Loyal envers les personnes qui ont réussit à avoir sa confiance ce dernier ne tournera jamais le dos envers un « frère ». Pro du camouflage le jeune homme adore changer d’apparence, changer de couleurs de cheveux, mettre des lentilles et changer de style vestimentaire, il le fait très souvent et trouve cela très amusant. Il a l’impression d’être quelqu’un d’autre et de ce fait il pense pouvoir échapper à ses démons, mais malheureusement elle est et sera toujours là… Très fière ce dernier n’ira jamais s’excuser ou montrer une quelque conque marque de faiblesse, il préféra se droguer jusqu'à oublié ses soucis le temps de quelques minutes… Très secret sur lui-même ce dernier ne dévoile jamais sa vraie vie, si vous discuterez avec lui il vous mentira s’inventera une vie tout a fait banal et fera de son mieux pour rester normal et cacher sa maladie. Tient parlons en de sa maladie, Koyshi n’a aucun traitement et ne veut pas en prendre, car il sait très bien que pour en avoir un il faudrait aller chez un médecin et n’importe quel médecin l’enverrai tout droit dans un hôpital psychiatrique ce qu’il veut a tout prix éviter. Oui, il déteste les médecins il n’a aucune confiance en eux, en fait il n’a aucune confiance envers tout le monde.

histoire

Koyshi est le seul fils de la famille Kurai, sa mère l'a eu très tôt en fait Koyshi est un peu arrivé par accident obligeant ces deux jeunes gens à se marier alors qu'ils ne s'aimaient pas forcément… Jamais, mais alors jamais ses parents laisseront planer le doute qu'il n'était pas voulus, parce que finalement il est aimé de ses deux parents. Ces derniers ne se sont jamais mariés, sans doute parce qu'on fond d'eux ils savaient très bien qu'ils ne s'aimaient pas comme s'aime un vrai couple avec un enfant.Lorsqu'il était petit Koyshi était un enfant joyeux, il riait tout le temps, c'était un beau petit garçon, adorable, il faisait tout pour que ses parents soient fière de lui. C'est à ses onze ans que tout dérape et que la descente en enfer commence pour le  petit garçon.

C'était un jour où il neigeait beaucoup, un long manteau blanc recouvrait son village, Kyoshi et son père étaient dans la voiture. Ils rentraient tous les deux du cours de judo du petit, enfin le cours n'avait pas eu lieux, le professeur n'avait pas pu se déplacer à cause de toute cette neige. Koyshi adore la neige, il trouve cela magnifique, jamais il ne se doutera que c'est à cause de cette dernière que ses parents vont se séparer. Lorsqu'ils sont arrivés chez eux, ce dernier va tout de suite dans sa chambre pour ranger ses affaires de judo. Quelques minutes plus tard il entend son père criait sur sa mère et sur une autre personne. Curieux et trouvant cela habituelle le petit garçon sort de sa chambre et se dirige vers les cris. Il tombe nez à nez avec sa mère et son collègue de bureau à moitié nue, en face d'eux son père qui leur lance des insultes. Les échangent dur quelques secondes, puis sans dire un mot son père fait sa valise et quitte la maison. Le petit garçon resta là sans rien dire, regardant son père quittait la maison familiale. C'est la dernière fois qu'il le verra, sa mère quant à elle invite son collègue a emménager à la maison, ce qu'il fait.

Remarquant que sa mère ne semble pas être plus affecté que ça par le départ de son père Koyshi demande où se trouve son père. Sa mère refuse de lui dire, lui répondant qu'il ne doit pas s'inquiéter qu'ils vont fonder une nouvelle famille avec son amant. Il y a cru, mais plus les jours passaient et plus l'intérêt que portait sa mère envers lui diminuer finissant par ne plus exister du tout. Le petit garçon vit très mal cette situation, il déteste son amant, oui il le déteste il a brisé sa famille, il déteste aussi sa mère, qui,  elle à ses yeux ne l'aime plus. Koyshi se referme sur lui-même, il ne parle presque plus à personne, ses notes à l'école chutent, il redouble même une année. Ses professeurs s'inquiètent et convoque plusieurs fois sa mère, cette dernière met tout sur le dos du divorce et qu'il va vite se ressaisir. Elle l'envoie chez un psy une année plus tard, le comportement de son fils devient étrange,  tout l'ennuie, il ne parle à personne et insulte sa mère dès qu'il en a l'occasion. Koyshi ne dira rien au psy il se contentera de raconter des bêtises, il ne veut pas parler de son mal être à quelqu'un, car la seule personne qui peut l'aider est sa mère, mais cette dernière est trop occupée avec son amant pour faire quoi que ce soit.

Il cherche désespérément un moyen de retrouver son père, il consulte le courrier, sa mère reçoit tous les mois de l'argent pour sa pension alimentaire, il lui a suffit de reprendre l'adresse qui est inscrite sur la lettre et de partir. C'est à ses quinze ans qui lui est venue cette idée, au lieu d'aller en cour il décide de se rendre à cette adresse. Il attend trois heures dehors avant de voir son père rentrer du boulot, très vite le jeune adolescent court vers son père. Sa réaction n'a pas été celle espérer, l'homme en face de lui n'est plus du tout celui que Koyshi avait connue, il s'est énerver reprochant à sa mère de ne pas avoir tenue sa promesse. Puis reporte son attention vers son fils il lui explique qu'il ne peut pas rester, il a refait sa vie, et se serait dommage que Koyshi la gâche.  A cet instant c'est comme si on venait de lui planter un couteau dans le cœur. Trop fière pour pleurer le jeune homme prend les 5000 yens que lui tend son père pour son silence et part. Dans le  bus il pose sa tête contre la vitre et regarde dans le vide. Une grande tristesse l'envahit, « personne ne m'aime, personne ne veut de moi, tout le monde m'abandonne… » voilà les pensées qui lui revenaient sans cesse.

Lorsque ce dernier rentre chez lui il monte directement dans la salle de bain prend une lame de rasoir et s'ouvre au poignet. C'est la première fois que Koyshi se mutile, il appuie de plus en plus fort la lame contre sa peau, il voulait partir, ne plus gênais personne. La douleur qu'il éprouvait l'oppresser, il ne sait plus où aller pour être voulus, mais il s'arrête lorsqu'il entend sa mère frappait à la porte. Cette dernière voulait qu'il sorte pour qu'elle puisse se préparer, elle devait sortir au restaurant avec son nouveau mari. C'est à ce moment que Koyshi se dit que jamais il ne se tuera, il ne doit pas accorder d'importance à sa pseudo mère, il doit être plus fort que tout ça. Il prend un mouchoir qu'il presse contre la plaie et sort de la pièce. Il s'allonge sur son lit et regarde la blessure qu'il a au poignet, il finit par pousser un soupir sachant que cette connerie va laisser une cicatrice et s'endort.

Le lendemain en cours alors que comme à son habitude le jeune adolescent était assit au fond de la salle et regardait par la fenêtre l'air ennuyer la porte s'ouvre et une nouvelle tête fait son apparition. Un jeune homme ayant un an de plus que lui se trouvait début à côté du professeur. Il s'appelle Hiroma il a 16 ans, le jeune adolescent s'assoit à côté de lui et peu à peu les deux jeunes hommes tissent des liens. Koyshi va chez Hiroma après les cours, sa mère travaille et son père est parti quand il n'avait que cinq ans, il en parle avec tant de détachement, que Koyshi l'admirait. Rien ne semblait l'atteindre, il semblait si fort puis surtout c'est le seul qui accepte Koyshi, son aspect asociale ne semble pas le dérangeait et ça, ça touche beaucoup le jeune homme. C'est avec Hiroma que Koyshi fume sa cigarette, ils sèchent ensemble, vol dans les épiceries rien de bien grave, des conneries d'ados dirons nous. Hiroma avait cependant quelques mauvaises fréquentations, des types beaucoup vieux, qui lui refilait des trucs qui devaient vendre. Koyshi ne se mêlait pas trop de ce genre d'affaires, et Hiroma ne lui disait rien par rapport à  ça.

C'est lorsque les deux jeunes gens font leur entrée au lycée que Koyshi décide d'arrêter le judo ce sport ne lui plait plus vraiment. Malheureusement pour eux ils se retrouvent tous les deux dans deux classes différentes. Hiroma se contente de sourire et de lui dire qu'ils se verront pendant les pauses, où qu'ils pourront sécher autant des fois qu'ils voudront. Tout ce passe tranquillement Koyshi mène sa petite vie de lycéen tout ce qu'il y a de plus normale, mais un jour à la cantine quelque chose d'inattendue arrive, une jeune fille aux longs cheveux noirs se présente à la table du jeune homme et lui demande si elle peut s'asseoir. Il ne pose même pas son regard vers son interlocutrice et hoche la tête de toute façon il avait presque finit, il allait s'en aller. La jeune fille s'assoit et pose les yeux sur son poignet et remarque une cicatrice.

« Fallait couper à la verticale comme ça ils auront pas pu te sauver »

Koyshi cache immédiatement son poignet et pose ses yeux bleus sur sa camarade, n'importe qui serait partie en voyant ce regard, c'est le genre de regard qui voulait dire ‘'Ouvre encore ta bouche et je te tue''. La jeune fille se contente de rire et répond aussitôt.

« Enfin tu me regardes, tu sais Koyshi je suis dans ta classe depuis la rentrée et j’aimerais être ton amie »


Le jeune homme reste quelques minutes sans rien dire, il se demandait si ce n'était pas une blague, enfin c'est le genre de personne apprécier par tout le monde. Le genre d'élève modèle, pas le genre de fille à trainer avec un mec bizarre qui est à moitié dépressif, enfin Hiroma aussi ce n'est pas le genre de mec à trainer avec ça…

«  Et pourquoi voudrais tu être mon amie ? »

Il remarque tout de suite que le regard de la jeune fille devient comment dire… Vide ? Oui on dirait qu’elle était à ce moment précis confronté à ses démons. Elle reste quelques secondes comme ça jusqu'à que Koyshi se racle la gorge pour la faire réagir. Elle finit par sourire et remonte sa manche laissant apparaitre quelques cicatrices.

« Parce qu’on se ressemble un peu ? »

Koyshi reste sans voix, il se sent mal, il ne sait pas comment réagir, c'est finalement la jeune fille qui détend l'atmosphère. Elle se met à rire et commence à engager une conversation tout ce qui a de plus ordinaire, le jeune adolescent se prête au jeu et lui parle comme s'ils étaient amis depuis toujours. Hiroma avait un peu peur que sa relation avec Mitsuki entache la sienne avec Koyshi. Il voit très bien que ce dernier tombait peu à peu amoureux de la jeune fille. C'était vrai Koyshi était fou amoureux d'elle, elle le comprenait, elle magnifique, son sourire, ses yeux, tout chez elle lui plaisait. Il faisait le mur pour aller la rejoindre, il passait la nuit ensemble à parler de tout et de rien. C'est même avec elle après un an de relation qu'ils décident de sauter le pas et de le faire. C'était la plus belle nuit de toute sa vie, ce souvenir il ne pourra jamais l'oublier. Il avait dix-sept ans et elle seize, c'était un soir où la mère de la jeune fille travailler de nuit, Koyshi s'est glissé chez elle. Il était venu avec des pizzas, ils ont lancé un film, puis ils se sont embrassés, caressé et sans se poser de questions ils l'ont fait. Pouvoir dormir avec elle dans ses bras était la plus belle chose qu'il pouvait avoir. Il tenait tant à elle, c'était son petit trésor que personne ne devait s'approcher. Depuis qu'ils sont ensemble aucun d'entre eux ne s'est mutilés.

Enfin jusqu'à ce jour…. C'était quelques mois après leur fameuse nuit, Hiroma avait depuis peu initié Koyshi à ses petites affaires. Hé oui Hiroma avait le chic pour se foutre dans la merde et comme à chaque fois c'est Koyshi qui doit l'en sortir. Il a très vite compris que ce vendait son ami n'avait rien avoir avec quelque chose de légal et autoriser. Hiroma dealer c'était prévisible il trainait dans des trucs pas claires il fumait tout le temps de ces merdes c'est même lui qui a convertie Koyshi à ça. Un soir alors que Koyshi était tranquillement chez lui en train de manger son repas du soir il reçoit un sms d'Hiroma qui lui dit de le rejoindre près du port avec la drogue qu'il a cachée dans une planche de parquet de sa chambre. Koyshi soupire, il sait qu'il vient encore de se foutre dans la merde, il prend son manteau, met ses chaussures et sort de chez lui. Il passe d'abord chez Hiroma, comme d'habitude le jeune homme à laisser la fenêtre à moitié ouverte ce qui facilite la tâche pour rentrer dans sa chambre. Une fois à l'intérieur il soulève la plaque et prend ce qu'elle contient, au même moment son téléphone vibre, il s'agit de Mitsuki qui cherche à le joindre. Koyshi éteint son portable pour ne pas être dérangé et sort de la pièce.

Il se rend comme prévue à l'endroit du rendez-vous et comme il le pensait il voit Hiroma en compagnie de très mauvaise compagnie le visage bien amoché. Il tend ce qu'il a ramené aux deux autres gars qui accompagne son ami. Heureusement pour eux ces derniers partent sans dire après avoir menacé Hiroma. Le jeune homme se contente de rire alors que Koyshi lui soupire, Hiroma était comme ça, il aimait se foutre dans la merde, cela donner un peu de piquant à sa vie. Les deux jeunes hommes rentrent chez eux, ils s'allument un joint et commence à fumer tranquillement. C'est à ce moment-là qu'il se rappelle que Mitsuki avait essayer de le joindre, il allume son téléphone et voit sept appels en absences. Il regarde dans ses messages et entend Mituski en pleur lui dire « C'est finit Koyshi, ils vont se marier, ma mère va épouser cet enculé je me retrouve toute seule, qu'est-ce que je vais faire toute seule ?…  Et toi où es-tu ?! Koyshi vient s'il te plait… ». Il regarde l'heure de l'appel et celle de l'horloge, le message date de dix minutes, il prend son manteau et sort de chez Hiroma il disant qu'il lui expliquera plus tard.

Il connait Mitsuki, il connait ses penchants pour les mutilations, mais elle lui a promis de ne plus recommencer non ? Une fois arrivé devant chez elle, le jeune homme remarque que la voiture de sa mère n'est pas là, elle a dû sortir pour fêter la nouvelle. Connaissant sa copine elle a dû prétexter un pseudo mal de ventre pour ne pas y aller. Il prend la clef qui sous le tapis et entre dans la demeure. Il appelle aussi fort qu'il sa copine, mais rien, aucune réponse, il se précipite dans sa chambre et ne la trouve pas. Il sort de la pièce et voit de la lumière venant de la salle de bain, son cœur rate un battement, avant de les reprendre en accélérait, ses pas se font lent, il a peur. Peur de voir ce qui va trouver derrière la porte. Une fois devant la porte il déglutit difficilement et prend la poignet en main, ses mains sont moites et tremblantes, il finit par prendre une grande aspiration et ouvre la porte le plus vite qu'il peut. Il voit tout de suite Mitsuki assise dos contre la baignoire, ses longs cheveux noirs recouvrant son joli visage et surtout son poignet en sang et ce même sang qui recouvre peu à peu les vêtements de la jeune fille. Il se jette auprès de la jeune fille en pleur l'appelant lui suppliant de revenir qu'il est là et qu'elle n'est plus seule, mais rien de ne fait elle ne répond pas. En quelques secondes, sans réfléchir il appelle les pompiers il essaye comme il peut de stopper les saignements, mais en vain. Heureusement les secours arrivent très vite et emmène la jeune fille à l'hôpital.

Cette nuit Koyshi ne pourra jamais l'oublier, s'il n'avait pas éteint son portable et qu'il serait allé voir Mitsuki elle n'aurait jamais fait ça…. Mais Hiroma est ce qu'il aurait pu s'en sortir sans lui ? Ca malheureusement personne ne le saura et cette question ne cessera de hanter l'esprit du jeune homme. Koyshi n'ose pas aller voir Mitsuki à l'hôpital, il a peur de voir le visage de la jeune lorsqu'elle se réveillera, elle le sait elle va lui en vouloir, si elle a fait ça c'est qu'elle ne voulait pas être sauvée, mais voir la seule personne qui l'aime en train de mourir était insupportable pour lui, il devait la sauver, surveiller sur elle c'est ce que font deux personnes qui s'aiment non ? ils veillent l'un sur l'autre. Il apprend par l'intermédiaire d'Hiroma que la jeune fille sera envoyée dans un asile, là haut elle est suivie et elle pourra s'en sortir. Lorsque le jeune apprend ça il laisse passer quelques jours avant d'aller la voir. Il ne sait pas comment se comporter ou quoi dire, ce jour-là il avait pris avec lui des chocolat et un ours en peluche. Il entre dans la salle à manger où Mitsuki lit un livre et va la voir, très vite la jeune fille repousse Koyshi lui disant qu'il n'a rien à faire là qu'elle ne veut plus le voir et qu'elle ne l'aime plus. Le jeune homme refusant de croire ce qu'elle dit explique pourquoi il a agi comme ça, Mitsuki se sentant trahis de ce qu'il a fait se met à crier et les infirmiers disent à Koyshi de sortir.

Plus jamais Koyshi n'ira la revoir, il attendra plusieurs mois un message ou un signe il demandera même à Hiroma d'envoyer un de ses potes pour aller lui parler. Mitsuki est très claire elle ne veut plus le voir et  dis ne plus l'aimer. Peu à peu Koyshi se referme sur lui-même il passe ses journées chez Hiroma a fumer tout et n'importe quoi, rare sont les moments où ce dernier est lucide et quand cela arrive il reçoit des reproches de sa mère qui lui reproche d'avoir arrêté l'école, elle dit de lui qu'il est un bon à rien et qu'elle se demande ce qu'elle a fait pour avoir un fils comme ça. Ces reproches constants enfonce encore plus Koyshi qui finit par ne plus avoir aucun contact avec la réalité c'est à cause de cette perte de contact qu'est apparu cette voix.

La première qu'elle lui est apparut c'est quand trop défoncé pour comprendre vraiment ce qu'il passe ce dernier regarde pour la énième fois une photo de Mitsuki se trouvant sur son portable, c'est là que Kyoshi ( appelont la comme ça )apparait « Tu n'as pas su la sauver… Elle aussi elle t'as laisser » A cet instant le jeune homme regarde autour de lui et ne voit personne il commence à paniquer puis elle reprend « Tu retrouves tout seul personne ne veut de toi… Aussi c'est tout à fait normal regarde toi.. » C'est à cet instant qu'il comprend que cette voix masculine au tons moqueur vient de sa tête. Pris de panique ce dernier augmente sa dose pour planer encore plus et ne plus l'entendre. Il ne l'entendra plus. Enfin  jusqu'à qu'il reprend ses esprits.

Il ne parlera de cette voix à personne, les gens qui le cotoient le prend peu à peu pour un fou à parler tout seul et à piquer ses crises de nerfs. Sa mère quant à elle ayant marre d'avoir son drogué de fils à la maison, lui pose un ultimatum, il devait trouver un travail ou alors quitter le foyer familial. Prenant ça pour un autre abandon le jeune homme alors âgé de 18ans fait sa maigre valise et quitte la maison. Il loge quelque temps chez Hiroma, le jeune adolescent c'est pris un petit appartement assez miteux, mais ça lui suffisait pour vivre, Hiroma n'était pas du genre à faire attention à la déco. Il propose à Koyshi de l'aider, de rejoindre le groupe, avec ça il se fera un peu d'argent, puis il pourra fumer ce qu'il veut. N'ayant pas d'autres options et surtout n'ayant pas la motivation de se reprendre en main le jeune adolescent accepte.

Voilà maintenant un an que Koyshi deale, sa voix se fait de plus en plus présente, il dort mal les nuits. Le souvenir de Mitsuki hante son esprit, il fume moins qu'avant mais fume toujours trop pour un jeune homme de dix-neuf ans. Il couche à droite à gauche pour effacer le souvenir de Mitsuki. Il est totalement différent du Koyshi d'avant, il se créé  une fausse personnalité joyeuse et manipule tout le monde pour parvenir à ses fins. Hiroma quant à lui reste et restera Hiroma, la folie et les crises de nerfs Koyshi amuse ce dernier, ils ont emménager dans un autre appartement un peu plus propre et confortable. Il a engagé quelques jeunes paumé comme Koyshi pour l'aider dans ses affaires. La mère de Koyshi s'est marié avec son amant après avoir su qu'elle était enceinte, elle a donné naissance à une petite fille. Elle reconstruit sa vie loin de Koyshi et de ses problèmes.

C'est à ses vingt ans que tout commence à se corser pour ce dernier. Son petit train train tranquille tombe en ruine lorsqu'Hiroma décide de frapper un grand coup. En effet ce dernier avait pour habitude de vendre sa marchandise sur les territoires d'autres dealer, ces derniers n'ont pas apprécié et l'ont menacé. Ne prenant pas ces menaces au sérieux ce dernier continua jusqu'au jour où l'un d'entre eux lui casse la gueule et lui dit de les rembourser. Kyoshi et Hiroma ont déménagé  avec quelqu'un de leur groupe, mais très vite ils sont rattrapés. La somme demandée était quelque chose d'impossible à rembourser, les deux jeunes hommes savaient très bien que c'était impossible de s'en sortir. Peu à peu les membres de son groupe déménagent dans un autre pays ou quittent le groupe par peur des représailles des adversaires. Hiroma lui continue de vendre sa marchandise discrètement, son but avoir assez d'argent pour pouvoir aller en Chine et recommencer son commerce. Quelques semaines passent Hiroma prend tout l'argent qui lui reste ainsi que celle que Koyshi à gagné pendants ces semaines et organise le voyage. Il ne laisse aucune information et effaces ces traces ainsi que celle de Koyshi et fuit en Chine. Ils savent très bien que cela va être dur de se refaire une vie là haut, mais ils n'ont pas trop le choix, puis leur commerce marche bien dans n'importe quel pays.

croyances & spiritualité

• Croyez-vous en une vie après la mort ?
Je crois que à ce que je vois, alors si un jour je meurs et que je reviens je viendrais vous donner ma réponse *rit*

• Savez-vous ce que sont les jingmei ou les mogwai ?
Non pas du tout.

• Êtes-vous sensible aux histoires de fantômes ou de lieux hantés ?
Non .

• Pour vous, la spiritualité, c'est…  
Rien.


pseudo —///
avatar choisi — Fukuwa de Nico Nico Singer il me semble
disponibilité — 3/7
Comment avez-vous découvert le forum ? — Internet
Infos supplémentaires — ////

Revenir en haut Aller en bas
06/07/20161520
avatar

icon : Inscrit(e) le : 06/07/2016Messages : 152messages rp : 0
06/07/20161520

(#) Sujet: Re: Koyshi ( Finit)   Lun 6 Fév - 21:07
Bonsoir Koyshi o/ !

Je vais pas mentir, quelque chose me chiffonne avec la schizophrénie, mais déjà je vais parler de l'histoire.
Tu mets que Koyshi est japonais, mais à la nationalité chinoise. Seulement dans toute l'histoire, tu utilises des prénoms japonais, tu parles de judo - un art martial japonais - et
Citation :
Trop fière pour pleurer le jeune homme prend le billet de 50 euros que lui tend son père pour son silence et part
La monnaie qu'on utilise est le neyuan comme précisé dans les infos utiles. A la rigueur, j'aurais compris, si tu avais parlé de yuan.

Ces éléments mis bout à bout, je me pose ces questions :
- Est-ce qu'il a grandi en Europe (ça expliquerait les euros) ?
- A-t-il grandi au Japon ? Si oui, alors comment Hiroma et lui ont réuni l'argent pour partir et s'installer à Shanghai ?
- Est-ce que les parents de Koyshi sont mariés ? Parce que la façon dont leur séparation se passe me semble bizarre, si c'est le cas.
A la première lecture, je pensais que Koyshi avait grandi au Japon et je n'ai pas compris comment il avait pu acquérir la nationalité chinoise.
Etant donné que son histoire semble ancrée au Japon, je ne vois pas trop comment Koyshi pourrait avoir des connaissances sur les jingmei ou les mogwai qui sont liés à la culture chinoise.
J'ai l'impression que tu as essayé de contourner les écueils culturel et linguistique en restant flou, mais ça ne peut pas fonctionner. L'histoire passerait sur un city japonais, sauf que ça ne colle pas au contexte de Chinese Carnival.
Soit :
- Koyshi a bien grandi en Chine et auquel cas, il faut expliquer pourquoi les parents on choisi de déménager en Chine, et pourquoi il n'y a pas un seul Chinois ou une seule Chinoise autour de lui.
- Sa mère et son beau-père ont décidé de déménager en Chine après la séparation de ses parents
- Il a grandi au Japon et a décidé de fuir en Chine avec Hiroma. Ça signifierait toutefois que 1) Koyshi ne maîtrise pas le mandarin et n'est pas calé en culture chinoise, 2) que pour l'instant, il n'a pas la nationalité chinoise, mais a un visa.

Par ailleurs, d'autres personnages sont d'origine étrangère ou étrangers, et les joueurs acceptent que leur personnage ne soit pas en position de force (culture et langue)… Je n'ai aucune raison de faire une exception - et ce serait totalement injuste.
J'espère que tu vois le problème. En tout cas, ces commentaires ne sont pas pour t'embêter. Il y a simplement un problème de contexte et de logique.

Les questions sur les Croyances et la spiritualité servent pour l'évolution du jeu, ce qui veut dire que des réponses comme "Peut être qui sait" n'aident pas du tout d'un point de vue de maître du jeu :/.

Dernier point : 19 ans - 18/04/1997
Comme indiqué sur la PA, nous sommes actuellement en 2097. Ton personnage aurait donc 100 ans… et la majorité a été placée à 20 ans dans cet univers (cf. infos utiles), ton personnage sera donc considéré comme mineur d'un point de vue légal .

Je te laisse réfléchir et apporter les modifications qui conviennent :).
Revenir en haut Aller en bas
04/02/2017150
avatar

icon : Inscrit(e) le : 04/02/2017Messages : 15messages rp : 0
04/02/2017150

(#) Sujet: Re: Koyshi ( Finit)   Mar 7 Fév - 19:36
Bonsoir, o/
Je pense avoir apporté les modifications nécessaires
Revenir en haut Aller en bas
06/07/20161520
avatar

icon : Inscrit(e) le : 06/07/2016Messages : 152messages rp : 0
06/07/20161520

(#) Sujet: Re: Koyshi ( Finit)   Jeu 9 Fév - 13:43
Pardon, ma connexion laguait hier soir x_x
Alors on y est presque ! J'ai une dernière question pour l'histoire :
- Si l'autre gang est dangereux au point que tout le monde déménage petit à petit à l'étranger, n'est-ce pas risqué pour Koyshi de garder son vrai nom ? Quand il est question d'argent et qu'un groupe semble avoir des moyens, ils sont prêts à tout pour retrouver les gens. Après on peut partir du principe que Koyshi n'est pas sa véritable identité - et que tu veux la garder secrète pour la révéler inRP (ça me dérangerait pas, je préfère le dire :) ).

- Par rapport à la schizophrénie : est-ce qu'il y a d'autres symptômes - qui se déclenchent avant d'entendre la voix - ou non ? (C'est juste pour être certaine)

On y est bientôt :3 !
Revenir en haut Aller en bas
04/02/2017150
avatar

icon : Inscrit(e) le : 04/02/2017Messages : 15messages rp : 0
04/02/2017150

(#) Sujet: Re: Koyshi ( Finit)   Jeu 9 Fév - 15:18
Pour la skizoprhénie je me suis renseigné avant de faire l'histoire c'est à cause de la drogue et du fait qu'il s'isole il n'y a pas de symptômes qui peuvent prévenir seulement des facteurs favorables x)
Après pour le nom oui Koyshi n'est pas son vrai nom Hiroma aussi c'est pas son vrai nom mais je voulais avoir un peu de mystère autour du perso c'est pour ça que j'ai pas dis son vrai prénom x)
Revenir en haut Aller en bas
06/07/20161520
avatar

icon : Inscrit(e) le : 06/07/2016Messages : 152messages rp : 0
06/07/20161520

(#) Sujet: Re: Koyshi ( Finit)   Jeu 9 Fév - 17:24
Tintintin ♪

Nickel ! Merci beaucoup pour les explications :) ! Je souhaite à Koyshi que ses affaires fleurissent à Shanghai, même s'il va y avoir une rude concurrence uhuh, et je me demande comment il va s'acclimater.
En tout cas, tu peux :
Aller valider ton avatar
Créer ton carnet de bord
Faire une demande de rp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



(#) Sujet: Re: Koyshi ( Finit)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Koyshi ( Finit)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daemon , le petit démon :D [non finit]
» On finit par s'habituer à tout ☆ Terminé
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» A trop vouloir jouer les héros on finit par se brûler les ailes !
» Tout finit par se savoir [pv Preston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chinese Carnival :: Veuillez décliner votre identité :: Identités :: Fiches validées-
Sauter vers: