Chinese Carnival


Partagez | 
 

 L'année commence mal ı libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
09/08/201610718
avatar

icon : Inscrit(e) le : 09/08/2016Messages : 107messages rp : 18
09/08/201610718

(#) Sujet: L'année commence mal ı libre   Mer 15 Fév - 13:51

« Monsieur Cheung, on a un problème… »

Installé dans le SUV garé à proximité du temple, James retire ses lunettes de soleil. Il prend la bouteille d’eau posée par terre, une boîte de cachets et en avale deux. Sa gueule de bois carabinée ne l’empêche pas de comprendre le sous-entendu dans la voix de l’assistant. On a un problème, c’est la version politiquement correcte de « une star a fait une connerie ». L’année vient à peine de commencer et c’est déjà les emmerdes. En plus, on se les pèle.

« Qu’est-ce qui se passe ? »

L’assistant lui tend un téléphone portable. Sur l’écran, la fenêtre d’un forum est ouverte. Rien que le titre donne envie à James de hurler. Cinxi boit depuis le collège ?! S’en suit un déluge de commentaires tous aussi hargneux les uns que les autres. On questionne son style de vie, sa famille. Certains se réjouissent en disant qu’on voit enfin sa vraie personnalité. Tout ça parce que la demoiselle a eu l’excellente de raconter ça dans une émission de télévision passée la veille.

« Mais quelle conne.
— Qu’est-ce qu’on…
— Qu’est-ce qu’on fait ?! On la vire du plateau ! C’est l’un des épisodes spéciaux de début d’année. On parle d’énergie et de bonne santé. On va pas faire ça avec une starlette qui se tape un scandale parce qu’elle sait pas la boucler. »

James se masse le front.

« Vous me trouvez qui voulez. Tu me ramènes ta sœur, ta cousine, ta copine, même un mec qui passe dans la rue, je m’en tape. On la change. »

L’assistant s’en va. En quelques minutes, une frénésie angoissée s’empare du plateau. Les employés se mettent à parcourir la rue, à passer des coups de fil. Tout le monde sait que James aura le dernier mot. Il faut quelqu’un qui convienne. Plus facile à dire qu’à faire. Et pendant que tout le monde se débat, le producteur descend du SUV. Le froid lui mord les joues, et spontanément, il glisse une main dans sa poche à la recherche d’un paquet de cigarettes. Pourquoi cette cuite ne passe pas ? Il a presque tout essayé, même les remèdes infects à base de jaunes d’œufs.

En fouillant dans ses poches, il se rend compte que son briquet n’y est pas. Mais il a besoin de cette clope. Juste pour décompresser. L'émission passe ce soir, il est 9 heures du matin. Le temps qu'ils fassent le tournage…

James s'approche d'un passant.

« Excusez-moi, vous avez du feu ? »
Revenir en haut Aller en bas
12/02/2017338
avatar

icon : Inscrit(e) le : 12/02/2017Messages : 33messages rp : 8
12/02/2017338

(#) Sujet: Re: L'année commence mal ı libre   Dim 5 Mar - 1:45
L'année commence mal
Behind every door is a fall, a fall, and no one's here to sleep. You were always faster than me, I'll never catch up with you ••• Jing'An n'était pas un quartier où il mettait les pieds souvent. La plupart de ses déplacements s'effectuaient dans Hangpu, pour tout dire, entre son appartement et les bureaux du Dharma. Quand il n'allait pas traîner du côté des lanternes rouges ou de la banlieue à une heure trop avancée de la nuit pour son propre bien, certes. Mais l'atmosphère du quartier des fêtes ou celle, plus tendue, de la périphérie de la ville étaient devenues plutôt familières pour l'officier. Ca s'inscrivant dans l'une de ces nombreuses mauvaises habitudes qui un jour ou l'autre prêteraient à conséquences, globalement. Il ne s'en formalisait plus beaucoup.

Jing'an, en revanche, était un tout autre niveau.

Il s'était rarement senti aussi peu à sa place. Le brun promena rapidement son regard sur les propriétés s'apparentant plus à des forteresses qu'à des logements, un mélange de curiosité et d'incrédulité sur le visage. Il y avait vraiment des gens qui vivaient ici ? Qu'est-ce qui leur faisait assez peur pour qu'ils se terrent de la sorte ? Jing'an était le quartier le plus sécurisé, ou en tout cas le plus surveillé de Shanghai, mais apparemment ça ne leur suffisait pas.

Cela dit, Zhi n'était pas vraiment là pour s'inquiéter de la hauteur des murs. Jetant un bref coup d'oeil à l'écran de son portable qui le guidait depuis qu'il avait quitté son appartement, le brun tourna dans une large rue sur sa gauche, continuant sa progression vers le temple. Sa mère avait mis un point d'honneur à s'y rendre au moins une fois par an, pour la nouvelle année. Et si elle n'était pas en mesure de le faire, Zhi pouvait bien s'en charger.

Cette pensée retourna quelque-chose d'un peu douloureux au creux de son estomac, et il faillit lever les yeux au ciel en se traitant de sentimental qui ferait mieux de mener une action concrète pour la retrouver au lieu de.. ça. C'était irrationnel, de penser que se rendre ici augmenterait les chances de bonne fortune pour l'année à venir.

Pourtant il y était.

Ses yeux tiraient plus vers le gris aujourd'hui, reflétant le ciel inexpressif sur lequel se détachait le temple Jing'an. "Paix et tranquillité". Ca lui plairait bien, la paix et la tranquillité. Au moins dans sa tête. Mais ça irait peut-être mieux s'il dormait plus que ça, aussi. Comme pour faire écho à cette pensée, un bâillement fatigué lui vint, et il l'étouffa dans sa main gantée. S'il n'avait pas passé la moitié de la nuit dehors à chercher les traces d'une légende urbaine idiote, aussi.

Il eut un rictus vaguement amer en continuant de s'approcher, se demandant s'il était supposé aller allumer des bâtons d'encens ou si se rendre sur les lieux et.. réfléchir ou whatever suffirait. Il n'avait jamais été très calé en spiritualité, n'en connaissant que les histoires de fantômes les plus répandues et quelques traditions par-ci par-là. C'était quelque-chose qui s'était perdu lentement mais sûrement, avec les progrès récents. Peut-être devrait-il essayer de demander à un moine comment s'y prendre ? L'idée était comique.

" Excusez-moi, vous avez du feu ? "

Il faillit sursauter et ses yeux passèrent du temple à un homme qu'il n'avait pas remarqué en s'approchant, plutôt concentré à déterminer si oui ou non il allait rejoindre l'endroit. Et si oui ou non il y était 'autorisé', apparemment quelque-chose était organisé dans cette zone. L'espace de quelques instants, Zhi resta confus avant de laisser échapper un rire un peu gêné, hochant la tête. Oui, il avait ça. D'ailleurs peut-être que ça le réveillerait un peu lui aussi. Ca lui éviterait de bâiller toutes les 30 secondes. Il enleva l'un de ses gants pour avoir les mains moins maladroites, bien que le froid mordant de l'extérieur ne soit pas en sa faveur non plus.

" Désolé, j'étais ailleurs ", fit-il en sortant son briquet et un paquet de cigarettes.

Il en alluma une avant de tendre la flamme vers son interlocuteur, inspirant puis soufflant de la fumée par la bouche. Le temple avait vraiment l'air occupé pour une raison qu'il situait difficilement. Sans doute son esprit aussi nuageux que le ciel de ce matin n'aidait-il pas beaucoup. Ca avait peut-être à voir avec le SUV garé non loin. Le brun reporta son attention sur son interlocuteur, et il ne fit aucun effort pour retenir un léger sourire à la vue de sa teinture. Oh well, il n'était pas le seul à avoir des goûts au moins qualifiables d'excentriques dans ce domaine. Sauf que contrairement aux siennes, les racines de l'homme en face de lui n'étaient pas en train de revenir de façon très voyante.

" Dure matinée ? , fit-il en remarquant l'air pas terriblement frais de son interlocuteur, Je suis à peu près dans le même cas. Enfin, dur réveil, surtout.. " corrigea-t-il en étouffant un nouveau bâillement

Quitte à fumer -quand bien il s'était dit qu'il ferait plus d'efforts pour arrêter cette année- dans le froid, autant parler un peu. Enfin si son interlocuteur était d'humeur à ça, il connaissait pas mal de personnes qui se convertissaient en zombies ou en grizzlys le matin. Assez comique mais peu pratique pour discuter. Il laissa un temps de silence, gardant un léger sourire aux lèvres et ramenant sa main libre dans sa poche pour éviter de s'exposer au froid plus que nécessaire.

© 2981 12289 0

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
09/08/201610718
avatar

icon : Inscrit(e) le : 09/08/2016Messages : 107messages rp : 18
09/08/201610718

(#) Sujet: Re: L'année commence mal ı libre   Jeu 16 Mar - 21:43


Légèrement perdu dans ses pensées, James détaille le jeune homme. Son physique peut correspondre. Bon, ils ont envisagé un visage féminin à l’origine, mais un changement peut apporter un petit quelque chose. En plus, ils doivent bien avoir une tenue qui lui irait. Les nouveaux visages suscitent toujours de la curiosité de la part du public… Ça nourrit aussi un rêve ou un souhait : n’importe qui peut avoir son heure de gloire. Finalement, c’est peut-être un meilleur message en ce début d’année. La chance peut toucher chacun de vous. James aime cette idée.

Maintenant, il faut juste tâter le terrain.

« Aucun problème », répond il en sortant une cigarette de son paquet en la glissant entre ses lèvres.

N’empêche où a-t-il pu perdre son briquet ?  Il a bien envie de se dire que son frère l’a subtilisé pour le détruire, mais Marcus le ferait plutôt enfermé en cure de désintoxication. Cette idée lui arrache un bref frissonne, alors qu’il expire lentement la fumée par la bouche. Aucun dieu ou aucune divinité ne pourrait améliorer leur relation fraternelle. A ce stade, la réincarnation reste la possibilité.

Faut pas que j’oublie de donner son enveloppe rouge à Molly.

James acquiesce à la question. La nuit et la matinée ne semblent faire qu’une dans son esprit. Vivement ce soir qu’il se couche.

« Courte nuit ? » s’enquiert-il dans un demi-sourire. Les gens ne sont pas nécessairement ce qu’ils paraissent être. A-t-il affaire à un fêtard ? A quelqu’un qui a travaillé toute la nuit ? « Vous voulez du café ou thé ? Il y a des Thermos dans le van. »

De la main libre, il indique le véhicule. Une boisson chaude ne lui ferait rien, mais ça peut sans doute faire du bien à l’inconnu. Lui se prendrait bien autre chose pour tenir le reste de la journée. Seulement, ce serait pas raisonnable. C’était quoi une de ses bonnes résolutions ? Être moins dépendant ? Acheter un appartement plus grand ? Produire la série de l’année ? Se faire virer du livret de famille ? Ses lèvres s’étirent dans un petit sourire amusé à cette dernière pensée. Son regard glisse vers le ciel. Le temps s’avère clément.

« Vous avez quelque chose de prévu ? »

Il est de ces hommes qui posent plus de questions qu’ils n’y répondent. Ils ont toujours besoin de savoir quelque chose, toujours besoin de vérifier quelque chose. Les êtres sont un amas de données en mouvement : leurs goûts, leur style de vie, leurs convictions, leurs désirs, leurs regrets. Tant de variables qui résument un homme ou une femme à un moment donné. Tant de variables qui ne sont parfois que le résultat d’un conditionnement subtil, discret, normal. S’en affranchir revient à s’exposer aux critiques et aux jugements. Il ne faut pas briser l’ordre établi.

Les visages de son père et son frère se succèdent. James ferme un instant les yeux, secoue un peu la tête et tire une taffe. Il commence à se demander s’il n’a pas assez bu tout compte fait.

Pourquoi ressasser cette vieille situation ça de si bon matin…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
12/02/2017338
avatar

icon : Inscrit(e) le : 12/02/2017Messages : 33messages rp : 8
12/02/2017338

(#) Sujet: Re: L'année commence mal ı libre   Lun 20 Mar - 18:30
L'année commence mal
Behind every door is a fall, a fall, and no one's here to sleep. You were always faster than me, I'll never catch up with you ••• Rangeant son briquet, Zhi se contenta d'un rire en acquiescent à la mention de sa nuit. Courte, c'était le moins qu'on puisse dire. Ou alors très longue, vu tout ce qu'il avait crapahuté en périphérie de Shanghai. Parfois il se disait qu'il perdait sans doute son temps à courir après des fantômes. Puis la vérité lui revenait en pleine figure: il n'était pas encore assez résigné pour rester statique. Il n'était pas prêt à accepter que sa mère soit 'folle' et aie disparu de sa vie 'pour son propre bien'. Alors certes, il devaient sans doute essayer de gérer la situation d'une façon ou d'une autre, mais ça n'empêchait pas leurs méthodes d'avoir l'air assez douteuses.

Principalement parce qu'elles n'étaient mentionnées nulle-part.

L'officier eut un nouveau sourire à la mention d'une boisson chaude. Oui, ça serait peut-être pas mal pour le mettre d'aplomb. Il avait eu beau marcher pour arriver jusqu'ici, suivre aveuglement les conseils de son téléphone n'était pas vraiment très stimulant. Normalement, le café qu'il avait pris en partant de chez lui aurait suffi, mais apparemment l'accumulation de fatigue commençait à se faire ressentir. Inspirant puis expirant un nuage de fumée, le jeune homme suivit des yeux la main de son interlocuteur. Alors c'était son véhicule ? Enfin, plutôt son véhicule de travail, à en juger par son aspect. Peut-être qu'il saurait quel était cette sorte de périmètre établi autour du temple.  

" Proposé si gentiment.. je pense qu'un café ne me ferait pas de mal. " admit-il en hochant la tête.

Comme pour confirmer ses dires, un nouveau bâillement lui vint, et il l'étouffa en s'excusant avant de reprendre une bouffée de fumée. Le café n'était pas terrible pour lui, surtout vu qu'il ne carburait quasiment qu'à ça en ce moment, mais ça ne serait sans doute pas pire que la cigarette. Les inquiétudes de SuYin lui revinrent: elle pensait qu'il ne prenait pas soin de sa santé. Oh, elle n'avait clairement pas tort, mais bon. Pour l'instant ça n'avait pas eu trop de répercussions, alors Zhi ne s'en inquiétait pas. Ce n'est pas comme s'il pouvait vraiment avoir des horaires très sains, de toutes façons, avec un job pareil.

Ou peut-être que c'était juste l'excuse qu'il se trouvait.

" Je comptais visiter le temple pour la nouvelle année, répondit le brun, bien qu'il ne fasse pas exactement ça pour lui, mais j'ai l'impression qu'on m'a devancé. ajouta-t-il avec un haussement d'épaules Vous avec une idée de ce qu'ils font ? " hasarda-t-il, désignant le temple

A vrai dire il avait la journée de libre, on lui avait autorisé un jour de congé pour voir sa famille suite aux fêtes. Sans doute parce qu'il avait choisi de rester travailler le jour de l'an, ayant pris trop de retard à son goût sur ce qu'il était supposé faire. Et aussi parce qu'il n'était pas vraiment d'humeur à passer du temps avec son père et sa soeur.

Juste eux trois, l'atmosphère aurait sans doute été trop lourde à son goût.

©️ 2981 12289 0

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



(#) Sujet: Re: L'année commence mal ı libre   
Revenir en haut Aller en bas
 
L'année commence mal ı libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chinese Carnival :: 上海 — Shanghai :: Jing'an :: Temple Jing'an-
Sauter vers: