Chinese Carnival


Partagez | 
 

 Une question de première impression - Benvolio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
03/09/20163910
avatar

icon : Inscrit(e) le : 03/09/2016Messages : 39messages rp : 10
03/09/20163910

(#) Sujet: Une question de première impression - Benvolio   Sam 3 Sep - 22:10

Boon-Me regarda une dernière fois l’écran de son téléphone, désactiva la fonction holographique et rangea l’appareil dans sa poche. L’échange avec son possible employeur avait été bref. Quelques mots pour confirmer le rendez-vous et l’adresse du restaurant. Ce n’était pas assez pour le rassurer. Il imaginait les pires scénarios du service catastrophique en passant par le patron louche qui essayait de le voler. Le jeune homme s’extirpa de la foule du métro et glissa ses mains dans ses poches. Dos droit, garder la tête haute. L’étudiant tentait de se donner une contenance qui ne le débarrassait pas pour autant de son stress.

D’un coup, Boon-Me s’arrêta. Il posa une main sur son torse et prit une grande inspiration.

— Ça va aller.

C’était tout de même son premier entretien professionnel. Qu’avait-il sur son CV à part ses études de médecine ? Quelques heures de tutorat, mais c’était loin d’être suffisant et en rapport avec le petit boulot visé.
Le jeune homme se remit en marche d’un bon pas. Il lui arrivait de se rendre de temps à la Concession lorsqu’il avait envie de moins se sentir en Chine. Il ne se considérait pas comme un habitué du quartier pour autant. Certains lieux lui étaient inconnus. Il finit d’ailleurs par s’arrêter pour vérifier l’itinéraire. Une fois rassuré d’être sur la bonne piste, l’étudiant se hâta. Ce n’était pas le moment d’arriver en retard. Bonjour la première impression ! Elle était cruciale, mine de rien.

L’enseigne de la Cantina de la mama apparut dans son champ de vision. La pression remonta d’un bloc. La puissante vague de trac l’immobilisa quelques minutes. Son estomac se nouait, sa gorge était sèche, l’envie de faire demi-tour le tenaillait. Il essaya de ne pas écouter les signaux que son corps lui envoyait et poussa la porte du restaurant.

— Bonjour ?

Il avança à l’intérieur. Une odeur de nourriture flottait dans l’air et quelques clients étaient attablés. Boon-Me leur sourit, s’inclina et regarda autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
26/08/201615823
avatar

icon : Inscrit(e) le : 26/08/2016Messages : 158messages rp : 23
26/08/201615823

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Mer 7 Sep - 0:12
La cantina de la mama
La routine habituelle aurait – pour une fois – été acclamé par Benvolio. Il n’aimait pas la quiétude d’un cocon et préférait le coup de feu de ces restaurants sur l’heure de déjeuné, sur l’heure du dîner. Il aimait voir la salle en effervescente et les serveurs surmenés, la cuisine en état de crise et le tout s’emboîter finalement tout à fait correctement.

Malheureusement, ce jour là, il allait devoir employer la double casquette de gestionnaire et de serveur. L’un de leur employé avait donné sa démission en toute hâte parce que son visa arrivait à terme le jour même.

Il avait dû recruter et s’était donc penché sur la liste de curriculum vitae qu’il conservait dans le bureau et avait prit le premier pour lui proposer un entretien. Le quartier était propice aux étudiants sans le sou qui recherchaient un emploi pour subvenir à leurs besoins. Il n’avait qu’à piocher et prendre celui qui venait.
Leur personnel était composé, en cuisine, d’italien de leur propre mafia qui travaillaient pour gagner leur pain. En salle, il s’agissait uniquement d’étudiant ou de voyageurs de passages qui recherchaient de quoi remplir un peu leurs poches.

L’effervecentce du midi s’était calmé depuis peu lorsqu’un jeune homme blond poussa la porte de La Cantina de la Mama. La voix rententie juste après dans un « bonjour » presque hésitant. Benvolio était installé dans un coin de la salle avec les comptes. Il avait posé des lunettes rectangulaires sur son nez, il n’en portait pas souvent, seulement lorsqu’il est obligé de se concentrer. Il se redressa et contourna plusieurs tables avec aisence avant de se présenter devant, selon son CV, Boon-Me Srisati.

« Bonjour, je suis Benvolio Canzano, nous nous sommes parlé au téléphone. Enchanté, je vous en prie suivez-moi. Nous allons nous installé là-bas. »

Il avait désigné d’un mouvement de bras la table dont il s’était levé un peu plus tôt. Il se réinstalla.

« Asseyez vous je vous en prie. Pouvez-vous commencer par vous présenter ? »
Codé par France pour France. Copie prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
03/09/20163910
avatar

icon : Inscrit(e) le : 03/09/2016Messages : 39messages rp : 10
03/09/20163910

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Ven 9 Sep - 20:59

Un bond en arrière. Boon-Me aurait aimé faire bonne figure, mais son corps en avait décidé autrement. Bien plus grand que lui, l’homme l’impressionnait par sa carrure. Il aurait pu être grand et maigre. Mais au contraire, son recruteur lui donnait l’impression de ressembler à une crevette qu’on allait jeter dans l’eau bouillante.

Au lieu de répondre, l’étudiant avait secoué la tête de façon disciplinée. Qu’aurait-il pu faire d’autre ? Tout en essayant de ne pas trop réfléchir, il suivit l’homme et s’installa en face de lui. Surtout se comporter normalement. Ce n’était qu’une formalité au fond. En dépit de cette pensée, Boon-Me regretta de ne pas avoir demandé conseils à ses parents. Mais il y avait un point qui rassurait le jeune homme : son interlocuteur était étranger. Honteusement, il estimait que ce point pourrait jouer en sa faveur.

— Je m’appelle Boon-Me Srisati et j’étudie à l’université de Fudan. Je suis thaïlandais, mais mes papiers sont en règle !

Ses lèvres se figèrent dans un sourire maladroit. Etait-ce une chose à dire ? A garder pour lui ? Ce point aurait fini par être abordé, autant se montrer honnête dès le début.

— Et je… n’ai aucune expérience.

Un point que son CV avait mis en avant, mais il le rappelait de son propre chef. A se demander s'il voulait vraiment ce travail.
Revenir en haut Aller en bas
26/08/201615823
avatar

icon : Inscrit(e) le : 26/08/2016Messages : 158messages rp : 23
26/08/201615823

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Sam 1 Oct - 10:22
La cantina de la mama
Benvolio l’avait à peine détaillé. Assez pour avoir vu son air un peu chétif, ses cheveux bruns couraient sur son visage, les yeux sombres. Plutôt mignon. Il a également remarqué son boitement, léger mais qui n’aurait pas pu passer inaperçu à ses yeux. Il faudrait qu’il penser à lui demander si rester debout n’était pas fatiguant ou douloureux. Pour un serveur, ça peut poser des problèmes.

Il écouta la présentation de son potentiel futur employé, prenant quelques notes. Fudan. Thaï. Papier en règles, à vérifier. Il hocha un peu la tête et fini par rajouter  un pas d’expérience. En soi, ça n’était pas un souci, ils avaient une semaine durant laquelle les serveurs expérimentés formait les personnes venant d’arrivé, même s’ils avaient déjà travaillé dans la restauration.

« Très bien. Je suis Benvolio Canzano, je m’occupe de la gestion de la Cantina de la Mama et de La casa de la Mama. C’est une petite chaîne mais on essaie de toujours contenter nos clients. »

Il retira ses lunettes et les posa sur le côté, se passant une main sur les yeux. Il réfléchit un instant. Il avait toujours pris le premier qui était venu s’il lui paraissait bien. Il l’observa un instant et croisa les bras sur son torse.

« Savez-vous en quoi consiste le travail qu’on va vous demander ici ? Vous avez déjà fréquenté une de nos enseignes ? Qu’étudiez-vous à l’université ? Et pourquoi êtes-vous venu en Chine ? »

Il avait planté son regard dans les yeux de Boon-Me, attendant sa réponse, sondant ses mouvements. Il avait l’air intimidé, pas étonnant s’il postulait pour la première fois pour avoir un job.
Codé par France pour France. Copie prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
03/09/20163910
avatar

icon : Inscrit(e) le : 03/09/2016Messages : 39messages rp : 10
03/09/20163910

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Mer 1 Fév - 20:55

Un peu tendu, Boon-Me croisa les mains sous la table. Il écoutait avec attention son interlocuteur, à l’affût de la moindre question piège. D’après ses recherches, les entretiens types n’existaient pas. Tout dépendait du recruteur qu’on avait en face de soi. En ce moment même, le jeune homme regrettait de ne pas pouvoir prendre son téléphone et écumer les forums pour savoir comment réagir. Avait-il la bonne position ? Articulait-il assez ? Si ce n’était pas le cas, était-ce un point pénalisant ? Il n’avait jamais travaillé avec des clients, mais ça devait bien arriver un jour. Les patients l’étaient d’une certaine façon. Pourrait-il les contenter ?

Les interrogations manquèrent de le faire sursauter. Il réfléchit un instant, décidé à répondre à ce qui était à ses yeux, le plus facile.

— J’étudie la médecine. La formation est meilleure ici que chez moi, je me suis dit que je pourrais ensuite appliquer ces connaissances dans mon pays.

L’étudiant marqua une pause. Restait maintenant les questions sur le travail.

— Je ne peux pas affirmer avoir fréquenté une de vos enseignes, mais je suis déjà venu dans la Concession avec des étudiants étrangers. Généralement, nous choisissons ce que plait au plus grand nombre et votre menu correspond à nos goûts.

Profitant que ses doigts soient dissimulés sous la table, il se mit à jouer avec. Il avait une petite idée des tâches qu’on pouvait lui demander, mais était-il dans le vrai ou à côté de la plaque ? Boon-Me décida de tenter quand même. De toute façon, il n’avait pas grand-chose à perdre.

— Prendre les commandes, mettre les tables, les nettoyer, faire la vaisselle ?
Revenir en haut Aller en bas
26/08/201615823
avatar

icon : Inscrit(e) le : 26/08/2016Messages : 158messages rp : 23
26/08/201615823

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Ven 3 Fév - 17:30
La cantina de la mama
Benvolio appréciait toujours faire passer lui-même les entretiens d’embauche lorsqu’il le pouvait. Tout simplement parce qu’il aimait connaître les personnes qui traînaient autour de la Cosa Nostra. Parce qu’il voulait savoir qui était, ou non, digne de confiance. Il évitait généralement de proposer des tâches pouvant leur causer des soucis à des jeunes inexpérimentés et sans histoire. C’est exactement ce que semblait être la personne qui se tenait face à lui. Et il n’était pas cruel au point d’imposer des problèmes à des gamins qui n’auraient jamais su les gérer.

Il nota mentalement que ce n’était pas un employé stable, dès qu’il pourrait trouver un job mieux payé ou encore dès lors qu’il aurait son diplôme. Si c’était un souci à l’embauche ? Pour certains postes, oui. Pas pour celui qu’il allait lui proposer. En effet, les étudiants sans le sou se bousculaient à la porte des restaurants pour trouver de quoi mettre du beurre dans leurs épinards.

Il ne pipa mot et continua d’écouter les réponses à ses questions. Il ne blâmait pas non plus de ne pas se souvenir, lui-même pouvait aller dans un restaurant de façon impulsive sans particulièrement se souvenir y avoir mangé. Ce n’était pas un problème en soi. Et il semblait connaître vaguement le métier, certainement grâce à des émissions télévisées ou encore de par son expérience de client.

« Je ne vois rien qui m’empêche de vous engager. Vous avez une  idée plutôt correcte du métier. Sachez qu’on a des plongeurs et que, en dehors de rare cas, vous ne serez normalement pas amener à faire la vaisselle. C’est un contrat de quinze heures par semaine ajustables en fonction de votre emploi du temps. Le salaire est de 11 neyuan de l’heure. C’est peu mais c’est plus que chez certains de nos concurrents. Vous avez le droit à un congé par mois. Nous avons besoin que vous soyez ponctuels et que vous ne vous absentiez pas trop souvent sinon nous serons obligé de vous licencier. Nous vous fournissons la tenue de l’établissement, il faudra me communiquer vos mensurations pour la commande. Est-ce que vous avez des questions ? »
Codé par France pour France. Copie prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
03/09/20163910
avatar

icon : Inscrit(e) le : 03/09/2016Messages : 39messages rp : 10
03/09/20163910

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Sam 4 Fév - 21:22

Boon-Me cligna des yeux plusieurs fois. Est-ce qu’il avait bien entendu ? Ce n’était pas le fruit de son imagination ? Un sourire idiot plaqué sur les lèvres, il dévisagea son nouvel employeur avant de se reprendre bien vite. Très vite, il réfléchit à une nouvelle organisation pour ne pas que ses études en pâtissent. Enregistrer des mémos sur son téléphone portable, faire une compilation de cours à écouter, mieux organiser ses fiches de révision… Rien était insurmontable, il fallait juste trouver la bonne méthode. Avec un peu de chance, il pouvait même utiliser ses pauses à bon escient.

Aussi sa première question fut en adéquation avec la motivation dont il faisait maintenant preuve.

— Quand est-ce que je commence ?

Etant donné qu’il devait s’organiser autant se mettre d’accord sur ce point le plus vite possible. Il espérait au passage avoir une idée de son emploi du temps. Plus vite ces points étaient abordés, mieux c’était.

Il prit son téléphone portable, ouvrit une application et se fit une note pour ne pas oublier d’envoyer ses mensurations. S’il trouvait ça un peu étrange - après tout, avoir la taille de ses vêtements ne suffisait-elle pas ? -, l’étudiant n’en dit rien. Quand on vient de décrocher un job, on va pas s’amuser à chercher la petite bête. Boon-Me songea que sa silhouette ne correspondait peut-être pas au personnel habituel.

Boon-Me regarda Benvolio, baissa les yeux et se passa une main dans la nuque. Il hésita puis souffla d’une voix timide :

— J’ai aussi une autre question : comment dois-je vous appeler ? Patron, monsieur, monsieur Canzano ?

Bien sûr, il aurait pu se contenter d’imiter les autres employés lors de son premier jouer. Mais que ferait-il s’il rencontrait Benvolio bien avant ses collègues ? Voulant garder à tout prix ce travail à peine trouvé, le jeune homme était prêt à tout faire - dans une certaine mesure - pour ne pas froisser le patron du restaurant.
Revenir en haut Aller en bas
26/08/201615823
avatar

icon : Inscrit(e) le : 26/08/2016Messages : 158messages rp : 23
26/08/201615823

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Mar 7 Fév - 0:31
La cantina de la mama
Les costumes étaient tous fais sur mesure. Ça coûtait un peu plus cher mais c’était un gage de qualité. Et Benvolio ne plaisantait pas avec la présentation. Il râlait beaucoup sur Giulio qui se pointait souvent en pantalon et chemise débraillé avec un perfecto par-dessus. Ça lui allait bien, là n’était pas le souci, il devrait savoir se présenter un peu plus correctement. Il était chef d’entreprise après tout. Alors il s’énervait seul et obligeait les tenues correctes pour les salariés. La seule chose qui était commune à tous, c’était le foulard qu’ils devaient porter en guise de cravate sur lequel était brodé le logo de l’enseigne. Ils ne pouvaient pas le garde à la fin de leur contrat. Mais le costume était plutôt basique : pantalon noir et chemise blanche.

Il plaça le CV du jeune homme dans la pochette des contrats à faire et il lui tendit une feuille avec les informations nécessaires à sa déclaration. Des informations comme le numéro d’identification, le lieu et la date de naissance, bref, des choses qu’il ne lui serait pas très difficile de trouver s’il en avait besoin mais il préférait faire remplir ces papiers à ses futurs employés.

« Idéalement, le plus tôt possible. Il faut simplement que nous parvenions à nous coordonner sur vos horaires pour l’emploi du temps. Grisez les plages horaires ou vous êtes sûr de ne pas pouvoir être présent. »

Il fit glisser une feuille de semainier et un crayon à papier. Il avait besoin de ça pour faire ses plannings. Il avait quelques serveurs qui n’avaient pas de cours et qui étaient engagés à plein temps, il pourrait déplacer un peu leurs horaires si besoin étaient.

La question suivante le surpris néanmoins. Il ne s’y était pas attendu. Il remit ses lunettes sur son nez et les remonta de l’index.

« Benvolio sera très bien, il n’y a aucun intérêt à se prendre la tête avec des appellations à rallonge. »

Il appréciait la question. Il avait eu le droit à beaucoup de surnoms ridicules qu’il n’avait pas forcément apprécié. Le pire restant à ce jour « Mister C. »

« L’équipe est assez soudée mais ça tourne beaucoup. Ne vous étonnez pas de ne pas voir les mêmes personnes tous les jours. Si vous avez un souci avec un autre employé, merci de m’en référer directement. Je vous donnerais le nom de votre formateur lorsque j’aurais ficelé votre emploi du temps. »
Codé par France pour France. Copie prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
03/09/20163910
avatar

icon : Inscrit(e) le : 03/09/2016Messages : 39messages rp : 10
03/09/20163910

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Mer 8 Fév - 20:48

— D’accord.

L’air appliqué, Boon-Me jetait des coups d’œil à l’écran de son téléphone avant de griser les plages horaires. D’autres se seraient montrés plus rapides que lui, mais la moindre erreur poserait à la fois un souci à Benvolio et à lui. Et que penserait l’homme ? Qu’il avait employé un tête en l’air ? Le semainier rempli, le jeune homme étudia l’autre feuille avant de la plier avec soin. Les informations demandées pouvaient être complétées en quelques heures.
Finalement, le processus n’était pas aussi compliqué qu’il l’avait cru.

Ses yeux s’agrandirent soudain à la réponse. Benvolio ? Comme s’il pouvait se permettre de l’appeler par son prénom ! Rien qu’à cette idée, son corps se crispa à nouveau. Ça revenait à appeler ses professeurs par leur prénom. Impensable. Mais si le patron de La Cantina de la Mama préférait une telle familiarité…
Boon-Me se massa la nuque.

— Très bien, monsieur.

Les mots s’étaient échappés faiblement entre ses lèvres. Sa voix manquait de l’enthousiasme de celui qui venait de décrocher son premier emploi. En s’en rendant compte, Boon-Me se mordit l’intérieur de la joue. Il fallait faire preuve d’excitation ! En dépit de cette pensée, il restait tassé sur sa chaise à la manière d’un animal apeuré.

— Est-ce que cela vous dérange, si je vous appelle monsieur ou monsieur Canzano ?

Monsieur Benvolio lui avait bien traversé l’esprit, mais c’était franchement ridicule.
D’un coup, il observa autour d’eux. Des tables vides trouvaient maintenant preneurs. Les clients s’installaient tranquillement abandonnant le mandarin pour leur langue natale ou l’anglais. Boon-Me s’était rendu compte sa première année à quel point il était tentant de ne pas trop se mêler à la population locale. Et surtout de ne trouver des moyens pour éviter le mandarin. Seulement lui n’avait pas le choix, c’était un pré-requis et les élèves plus âgés faisaient de leur mieux pour les intégrer.

— Et que je déjeune ici ?

Sa voix demeurait timide. Son stress l’avait empêché d’avaler quoi que ce soit, et maintenant la faim se faisait sentir. C’était aussi l’occasion de se pencher sur la carte. Benvolio lui dirait peut-être s’il y  avait des plats à recommander en priorité ou des boissons à suggérer.
Le mot « formateur » lui revint à l’esprit. Voilà qui lui dirait tout ça, ce n’était la peine de s’inquiéter plus que de raison ou de vouloir prendre l’avance.
Il caressa la nappe du bout des doigts avant de suivre une ligne rouge avec son index.
Revenir en haut Aller en bas
26/08/201615823
avatar

icon : Inscrit(e) le : 26/08/2016Messages : 158messages rp : 23
26/08/201615823

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Dim 12 Fév - 19:49
La cantina de la mama

Maintenant qu’il était embauché, Benvolio s’autorisa à laisser tomber un peu de pression, à se décontracté. Il s’autorisa à le regarder en tant qu’homme et non plus en tant que futur employé. C’était un regard tout à fait différent. Boon-Me était tout à fait le genre de Benvolio. C’était un petit problème en soi, mais il fallait surtout que Benvolio ne se laisse pas distraire par la bouille d’ange du thaïlandais. Il ferait en sorte de ne pas vraiment le croiser. Il récupéra l’emploi du temps et le parcouru des yeux. C’était assez simple pour certains jours, plus dur pour d’autres. Il pourrait voir à charger parfois pour laisser des jours libres au jeune homme pour étudier. Ce serait un contrat de vingt heures par semaine. Il l’entendit lui parler, leva les yeux pour les poser au fond des siens. Il hocha la tête.

« Ca ne me pose pas de souci particulier. Tu pourras m’appeler comme tu le souhaites. Continue simplement de me vouvoyer, je me permets de te tutoyer parce que c'est plus simple pour moi mais si tu préfères vouvoiement alors il suffit de me le signifier. »

Il se fichait franchement de la manière dont l’appelaient ses gars. Il n’était pas le « boss » puisque Giulio l’était. Il n’était que « Benvolio », le bras droit. Ou « Canzano », à la rigueur. Alors, comment ses employés pouvaient l’appeler, c’était le dernier de ses soucis.

Il cligna des yeux et jeta un œil à l’heure. Treize heures. Il commençait aussi à avoir faim. Il n'avait pas de rendez-vous cet après-midi et il espérait que tout se déroulerait pour le mieux s'il voulait créer les plannings pour les prochaines semaines.

« Bien sûr que tu peux manger ici. Je déjeune ici aussi, tu te joins à moi ou tu préfères une table tranquille pour toi seul ? »

C’était une vraie question sans obligation. Benvolio s’accommodait très bien de déjeuner seul, il avait l’habitude de le faire. Il commença à ranger tous les papiers dans le dossier de Boon-Me et rangea celui-ci dans sa sacoche posée sur la chaise à côté de lui.
Codé par France pour France. Copie prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
03/09/20163910
avatar

icon : Inscrit(e) le : 03/09/2016Messages : 39messages rp : 10
03/09/20163910

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Sam 25 Fév - 10:31

Boon-Me acquiesça en silence et baissa un peu les yeux. Pouvait-il se faire à un homme aussi intimidant ? Il allait devoir essayer. Après tout, si Benvolio dégageait une aura intimidante, il n’en était pas moins aimable et honnête. En regardant les petites annonces, l’étudiant se souvenait avoir vu de tout. Et il ne doutait pas que certains étaient prêts à exploiter leur main d’œuvre. Surtout les étudiants étrangers comme lui qui pouvaient se retrouver facilement piéger avec des contrats véreux. Au bout du compte, il avait eu de la chance. Même s’il se méfiait de ce mot. « Chance. » Il ne fallait pas grand-chose pour que ça devienne un vrai cauchemar.

— Je voudrais bien me joindre à vous !

Sa propre exclamation le surprit. Se montrait-il un peu trop enthousiaste ? Gêné, il se passa une main dans la nuque.

— Je pensais que vous pourriez m’en apprendre davantage sur les plats ou le restaurant…

Sa justification sonnait-elle convaincante ? Mais à l’heure de la pause, Benvolio avait probablement envie de faire autre chose que de parler encore de son travail. Les interrogations s’empilaient dans l’esprit du jeune homme. Il lui fallait une autre idée. Vite. N’importe quoi.

— Est-ce que cela fait longtemps que vous vivez à Shanghai ?

Boon-Me se figea. C’était assez personnel comme question, ça. Son employeur allait-il croire qu’il essayait de se montrer familier ? Malgré cette inquiétude, il n’osa plus ouvrir la bouche. A ce stade-là, il était persuadé de faire une nouvelle bêtise. Peut-être quelque chose de pire qui pousserait Benvolio à changer d’avis.

Les yeux rivés sur la nappe, il se mit à en triturer le bord. Il croyait avoir changé depuis ses premiers mois en Chine, mais ça restait toujours autant difficile de se sentir à l’aise avec les gens qui n’étaient pas de la fac de médecine.

Ça finirait bien par s’arranger. Du moins, il l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
26/08/201615823
avatar

icon : Inscrit(e) le : 26/08/2016Messages : 158messages rp : 23
26/08/201615823

(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   Jeu 16 Mar - 23:02
I don't wanna break this chains

Avait-il pour habitude de déjeuner avec ses employés ? Non. Il mettait une distance froide et déroutante entre eux. Il n’était que l’interface. On était souvent étonné de le voir dans les restaurants. D’ailleurs, il n’y était pas si souvent que ça, pour être honnête. Il passait énormément de temps au quartier général de la Cosa Nostra pour travailler sur leurs différentes… Affaires. Giulio n’étant jamais disponible, il avait appris à gérer son agenda à sa place et à rencontrer les différents partenaires commerciaux. Qu’il s’agisse de commerce légal ou non.

Mais la timidité et la fraicheur déconcertants du chinois avait eu raison de Benvolio. Il était mignon à croquer, encore empreint de cette innocence adolescente et insolente qui frappait les gens en plein visage. C’était adorable. Mais, l’italien ne laissa rien paraître de ses émotions, comme à son habitude.

Jusqu’à lundi, Boon-Me n’était qu’un client. Et il ne s’était jamais interdit de relation avec ses clients.
Bien que pour le moment, il ne se projetait pas si loin. Ils allaient déjeuner ensemble, ça lui permettrait de le mettre en confiance pour la suite.

« Bien entendu. Je peux vous dire tout ce que vous souhaitez savoir sur ces plats. »

Il émit un sourire, se voulant rassurant. La cantina de la Mama importe tous ses produits d’Italie directement, mais ils restent des produits de manufactures pour garantir un prix convenable pour le quartier.

S’il fut surpris de cette question, rien ne pu se lire sur son visage. Il fixa quelques secondes le plus jeune et réfléchit un instant, comptant mentalement les années écoulées depuis son départ de la mère patrie.

« Sept ans. Ca fait six ans que nous avons lancé la cantina, le temps passe bien trop vite. »

Il tendit la carte à Boon-Me. Il n’en prit pas pour lui-même, ayant appris les menus par cœur.

« Vos études vous plaisent ? Vous comptez rentrer en Thaïlande lorsque vous aurez terminé ? »

Rien n’interdisait de poser, à son tour, des questions pour en savoir plus.
Codé par France pour France. Copie prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



(#) Sujet: Re: Une question de première impression - Benvolio   
Revenir en haut Aller en bas
 
Une question de première impression - Benvolio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La première impression est toujours la bonne ... [Maddy ♥]
» Première impression [Libre]
» Mauvaise Première Impression [With Marie J. River]
» [L-7] Une première impression
» La première impression est toujours la meilleure • ft. Gron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chinese Carnival :: 上海 — Shanghai :: La concession :: La cantina de la mama-
Sauter vers: