Chinese Carnival


Partagez | 
 

 Lullaby ; end.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
08/09/20168310
avatar

icon : Inscrit(e) le : 08/09/2016Messages : 83messages rp : 10
08/09/20168310

(#) Sujet: Lullaby ; end.   Jeu 8 Sep - 15:33




informations


prénom nom
Na Huang
né(e) à
Chengdu, Sichuan
âge
vingt-quatre ans
né(e) le
sept mars
métier
chanteuse
situation conjugale
célibataire
origines
chinoises
nationalité
chinoise
groupe
Techguru
rôle
-

Bilan médical

taille : 1m63.
poids : 50kg.
maladie : -
allergie : -
modifications : -
particularités physiques : Cheveux teints.

bilan psychologique

regret(s) : Sa vie plutôt rangée.
rêve(s) : Se faire une réputation, trouver fortune.
peurs/phobie : Perdre la voix, vieillir, être pauvre.
addiction : -
objet(s) fétiche(s) : -
souvenir(s) le(s) plus cher(s) : Ses premiers jobs dans des cabarets.
projet(s) : Se faire une place dans le milieu artistique.



caractère

Na à l'allure demoiselle. Na à l'allure si frêle. Na menant ses affaires aussi bien qu'elle arrange les ornements servant à relever ses attraits. Fausse délicatesse, faux soupirs efféminés glissé à chaque oreille tendue vers sa bouche naïve. Puis, quelques mensonges éparpillés, subtilement maquillé afin de gomme sa personne, afin de ne plus exister que par ces fantasmes-là, rendu immuable par les reflets d'un écran constamment allumé. Na est changeante, Na ne se retrouve pas.  Elle est ce genre de femme, celles qui tueraient pour ceci, pour cela, laissant le sang glisser sur les mains comme preuve de leur ardeur malveillante. Na poupée d'ivoire inventée pour briller, pour laisser filer ces quelques notes si bien articulée n'est sans doute venue au monde que pour n'être réceptacle à ces mélodies. Il n'existe rien d'autre qui pourrait combler sa vie. Na est à l'image de toute celles s'immisçant dans la gloire avancée : poignante, mordante et bien sûr si fausse.

Cependant, réside aux creux de ses courbes une étrange nostalgie. Na n'éprouvant sans doute plus ce frisson de danger présent à ces débuts, ce quelque chose d'imprononçable qu'elle aimerait posséder. Elle se laisserait volontiers imbiber par le danger, froisser par quelques perditions enflammées. Mais il n'y a sans doute plus rien qu'elle pourrait sauver. Alors, encore, Na s'efface, laisse faire son quotidien doucement installé, ses paroles calculées s'imposer à son esprit sans que rien ne paraisse.

Et puis les rideaux se ferment, laisse respirer ses soudaines vérités. Na redevenant citoyennes étouffées par l'allure de Shanghai si évolué. Et là dans l'agitation de son foyer, la demoiselle ne sait que satisfaire ses manques par quelques pulsions désorganisées. Na petite enfant effrayée par ce qu'elle pourrait perdre d'un simple revers de mains, d'un simple signal manqué. Na ne laissant aucunes secondes passer sans son accord, aucun billet s'échapper de ses mains de peur ne pouvoir jamais le retrouver. Comptes si bien tenues par une enfant perdue. Et pourtant si vite dissipé pour assouvir ces caprices d'humain dévoré par sa condition. Alors, elle se bat Na, contre sa propre personne, contre sa propre vérité qu'il faudra masquer encore, encore, pour que n'éclate au grand jour que sa voix berçant une humanité rongée par les vices d'une vie démembrée.


histoire

Na bercée depuis sa tendre enfance par l'unique voix d'une mère oubliée. Na entendant encore pourtant les litanies forgeant son imaginaire. Ô douce paroles entrant en scène, lui faisant oublier encore sa position passée. Elle est née loin de Shanghai, cette femme là qu'elle est devenue à présent. Déjà n'acceptant la pauvreté, déjà effrayée par cette simple éventualité. Alors, elle voulait s'évader, fuir sa belle Chine natale, trouver de quoi vivre dans son bel Eldorado imaginé. Mais il n'y eu rien de tout cela. Il n'y eu que sa belle adolescence, ces quelques imperceptibles remous dont elle ne saurait se souvenir.

Il y eu les périodes d’incertitudes, le désarrois lui rongeant les os. Il y eu les périodes de beauté si simple, celle ou les projecteurs ne frôlait encore son visage mais seulement les lumières tamisé d’un cabaret qui se serait voulut respectable. Oui, il y eu encore la vénusté de sa prématuré jeunesse renforcé par une voix à forger mais pourtant bien là. Et c’est tout ce qu’elle avait Na. Elle avait toujours été pauvre de talents, pauvre d’attention donnée ou de simple empathie. Elle n’avait jamais été faite pour suivre un chemin l’amenant a moins à un rêve voisin.

Puis arriva ces quelques regards échangés, ces personnes rencontrées. Il naquit ici et là des baisés troqués comme une simple commodité. Il y eu le début de la fin de Na. Il y eu les mensonges naissant en sa poitrine, les faussetés s'emparant de son angélisme. Na finit par devenir une femme, celle dont elle n'aurait jamais rêvé, celle qui finissent par éclore en si belles fleurs avant de faner dans l'oubli. Et c'était tout ce qu'elle pouvait demander, elle fille qui n'aurait pu se forger une autre place dans un monde sans gouter à l'illégalité. Pourtant elle lui brulait les lèvres.

Elle changea de cabaret, changea d'âme et enfin changea d'âge. Na transformée si rapidement, si lentement, sans entredeux. Il n'y eu pas de sécurité, pas de promesses seulement des échanges, des actes dû et donné comme sombre commerce présentant Shanghai. Na ne fut pourtant jamais donnée, observée, touchée sans jamais que rien n'apparaissent des tréfonds de sa carcasse. Na déjà essoufflé par une vie qu'elle n'aurait vécue. Na déjà aspirant à bien plus. Na rêvant en grand sans noir et blanc.

Oui, il y eu les quelques meurtres déposés à ses oreilles comme clichés. Les rumeurs insignifiantes déposées à côté de ses joues pour mieux l'embrasser. Et il y eu elle, ne se plaisant que dans ses dissimulations si bien pensées. Il n'y eu que cette belle mélodie comme vérité pour la guider, qu'encore les paroles données dans un nouveau cabaret, puis en face de la foule à laquelle elle n'aurait aimé appartenir. Celle pour laquelle elle existait pourtant. Na voyant sa liste se rayer, voyant ses rêves devenir caprices, ses caprices devenir vérité. Et encore ses pensées s'éloigner bien loin pour qu'elle tente de les rattraper d'un bien doux mensonge. Il n'y eu que Shanghai attirant un autre papillon de nuit tentant de virevolter parmis les gueules des acharnés, des dangereux criminel qui finirent par devenir si attrayant. Oui, il devinrent pour elle un interdit s'ajoutant à ces quelques étoiles à posséder, à caresser pour espérer se trouver une dernière fois. Alors, elle berce la ville, Na puisqu'elle ne saurait trouver personne pour le faire. Alors, elle berce son esprit encore, le noie de sa propre voix. Il n'y a rien d'autre à penser.


derrière l'écran

ton pseudo
↳ None
avatar choisi
↳ Shampoo de Ranma ½
post-it
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
09/08/201610718
avatar

icon : Inscrit(e) le : 09/08/2016Messages : 107messages rp : 18
09/08/201610718

(#) Sujet: Re: Lullaby ; end.   Jeu 8 Sep - 18:46
Bienvenue Na ^_-

J'ai beaucoup aimé le début de ta fiche ! Tu as un style très poétique, j'ai hâte de lire la suite.
(Et Shampoo hiiiii)
Je te demanderais un lien, James cherche toujours des personnes à rendre célèbres - ou encore plus célèbres c:.
Bon courage ♥️
Revenir en haut Aller en bas
08/09/20168310
avatar

icon : Inscrit(e) le : 08/09/2016Messages : 83messages rp : 10
08/09/20168310

(#) Sujet: Re: Lullaby ; end.   Jeu 8 Sep - 21:20
Merci pour les compliments fpiefrze !
Du coup je pense avoir terminé, en espérant que tout soit en ordre.
Revenir en haut Aller en bas
09/08/201610718
avatar

icon : Inscrit(e) le : 09/08/2016Messages : 107messages rp : 18
09/08/201610718

(#) Sujet: Re: Lullaby ; end.   Ven 9 Sep - 7:16
Tintintin ♪

Na semble si délicate et si dangereuse en même temps. Je dis : il faut se méfier e_e - c'est toujours quand on se méfie pas de ces minois qu'on s'attire des problèmes. Mais le chemin vers la gloire peut être aussi semé d'embûches, je lui souhaite de les éviter (ou pas)
Tu es validée et tu peux donc :
Aller valider ton avatar
Créer ton carnet de bord
Faire une demande de rp

Et bien sûr, aller flooder aussi 8D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



(#) Sujet: Re: Lullaby ; end.   
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby ; end.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LULLABY :b muaaaaaaaaaah !
» Lullaby Reynolds ~ Makie Sasaki.
» Lullaby et ses liens. [UC]
» Lullaby - Petite pluie d'Avril
» Captain America ♦ Le soldat americain est là UC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chinese Carnival :: Veuillez décliner votre identité :: Identités :: Fiches validées-
Sauter vers: