Chinese Carnival


Partagez | 
 

 Looks like a suicide mission ı Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
09/08/201610718
avatar

icon : Inscrit(e) le : 09/08/2016Messages : 107messages rp : 18
09/08/201610718

(#) Sujet: Looks like a suicide mission ı Marcus   Sam 18 Mar - 12:22


Ce soir, pas de costumes originaux. James a préféré un simple costume noir avec une veste au col en cuir souple. Malgré ce détail coquet, il a le sentiment d'être à des funérailles, alors qu'il ne dîne pourtant qu'avec son frère aîné. Le cadet dessert machinalement sa cravate, jette un coup d'œil à l'hologramme de son portable qui lui permet de suivre l'arrivée des nouveaux e-mails et les commentaires sur les épisodes diffusés en temps réel. Le travail le détend. Déjà qu'il n'a pris qu'un verre de thé glacé depuis son arrivée… Clope, alcool, tout ça jouerait contre lui. Même un éventuel retard, et c'est d'ailleurs bien pour ça qu'il est arrivé trente minutes avant l'heure de leur rendez-vous.

Marcus est un homme occupé ; James le sait. Marcus a l'art des répliques piquantes ; il essaie de s'y habituer. En dépit de sa nonchalance, leurs joutes verbales lui rappellent sans cesse le fossé qui s'est creusé entre eux. Molly finira par le détester aussi.

Devrait-il réellement rester à Shanghai ? A part son travail a-t-il vraiment une raison de vivre encore ici ? Son père et James le voient comme un échec vivant. Leur mère regrette probablement de l'avoir mis au monde. Son travail n'a rien de convenable ou prestigieux, mais c'est le seul endroit où il n'est pas l'ombre de Marcus. Il ne voulait pas vendre du rêve pour les autres ; il voulait juste fuir.

Les minutes s'égrainent. Son estomac se noue ; il fait tourner son verre entre ses doigts. A-t-il le temps de prétexter une réunion ? Un impératif ? Un contretemps ? James se hait dans ces moments-là. Il a grandi, est bien devenu un adulte qui travaille et paie ses impôts. Mais l'enfant est toujours là. Celui qui admirait son grand frère, qui l'idolâtrait. En dépit de ses efforts, il n'arrive pas à tuer cette partie de lui.

Ça ne sert à rien d'être sentimental pourtant.

Sa brève discussion avec sa mère lui revient à l'esprit.
Elle s'apprêtait à parler de ses trente ans, après avoir évoqué l'anniversaire de Molly. Il avait tout de suite recentré la conversation sur sa nièce. Elle était aussi la raison pour laquelle il avait invité Marcus.
Quand on ne veut pas offrir n’importe quoi à une petite fille, le mieux est de consulter soit des parents ayant un enfant du même âge, soit les parents de l’enfant concerné.

Et maintenant, il se retrouve dans une des salles privées des Tigres d’Or à attendre. Manquait plus que son frère l'appelle pour annuler, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
11/03/2017243
avatar

icon : Inscrit(e) le : 11/03/2017Messages : 24messages rp : 3
11/03/2017243

(#) Sujet: Re: Looks like a suicide mission ı Marcus   Sam 1 Avr - 16:35








Un service pour des piques ?






Il était temps. 20 heures.
Le procureur était un homme de parole et de manières. C'était pourquoi, malgré le désir absent de vouloir rencontrer son frère, il ne prétexta pas une urgence à la dernière minute, ni ne vint en retard.

Marcus, dans son costume bleu soigné, apparut par la porte aussitôt que l'aiguille des secondes toucha le 12 de sa montre. Il semblait avoir attendu devant les battants des Tigres d'Or tant il était ponctuel, et en même temps, dû aux plis légers de sa chemise, paraissait ne pas avoir eu le temps de se préparer. Il fut raccompagné par un serveur qui le guida jusque la table de James, et resta à l'observer pendant quelques secondes avant d'en revenir au garçon. Il hocha poliment la tête pour le congédier tout en le gratifiant de son service et s'installa en face de son frère, sans plus attendre. Il posa sa mallette de travail à côté de lui, réajusta sa cravate assortie et s'excusa brièvement d'un ton courtois :

« — Navré, je viens de sortir du bureau. Tu as déjà commandé quelque chose ? »

Il nota le verre de thé glacé sur la table, attestant d'une présence longue sur les lieux et l'effort vestimentaire dont il fit preuve dans son deux-pièce sobre, agrémenté d'une touche fantaisiste sur le col. Il n'en fit pourtant pas de remarque orale, considérant cela comme une formalité, quelque chose qui allait de soi. Il pensa par conséquent qu'il put passer outre ces détails pour aller au vif du sujet : la raison de cette réunion incongrue. Le brun croyait difficilement au fait que James put penser à l'inviter sur un coup de tête, sachant qu'ils n'étaient pas assez proche pour se fréquenter sur une base régulière.

« — Comment vas-tu depuis la dernière fois ? J'ai entendu dire que tu as rendu visite aux parents, il n'y a pas longtemps. C'est une bonne chose. »

Penser à la famille était toujours une qualité louable, à son humble avis. Néanmoins, son commentaire sonna presque comme un compliment pour son interlocuteur, ce qui le fit immédiatement enchaîner sur des paroles moins plaisantes :

« — Et sinon, que souhaite me soutirer mon très cher frère qui va jusqu'à m'inviter aux Tigres d'Or pour arriver à ses fins ? demanda-t-il en commandant dores et déjà une carafe d'eau. Aurais-tu des problèmes législatifs quant à la production de tes émissions télévisées ? »

Il se retint à temps d'ajouter : "Ou serait-ce tes cheveux qui posent problème dans ton travail ?" et se tut en fixant la mèche décolorée de son frère avec insistance. De toute manière, cela suffisait déjà pour montrer qu'il voyait toujours James comme un voyou. Qui plus est, la critique lui était devenu un réflexe conditionné en le voyant, et une habitude avec le temps.

Au-delà de ces piques, cela marquait aussi les prémices d'un dîner long et tortueux. Marcus avait le sentiment que quelque part, il était trop tard pour qu'ils se comportassent comme de véritables frères un jour. Cependant, ce n'était que des pensées parasites qu'il poussa de côté pour se recentrer sur la conversation ci-présente. Si cela avait été une question d'argent, James ne l'aurait tout simplement pas invité dans un endroit exultant l'opulence dans chaque objet qui l'en décorait. Il conclut donc que cela avait peut-être rapport avec son travail – ne vivait-il que pour cela – ou la Justice, son domaine. En attendant sa réponse, il prit l'une des cartes des menus pour y jeter un coup d'œil, même s'il savait déjà quoi prendre.



MARCUS    JAMES   



HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
 
Looks like a suicide mission ı Marcus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chinese Carnival :: 上海 — Shanghai :: Jing'an :: Les tigres d'or-
Sauter vers: